Accueil / Zeste News / Produire en France, impossible ?
Produire en France, impossible ?

Produire en France, impossible ?

On s'est acharnés pendant des mois à chercher, en France comme en Europe, les industriels capables de produire le design de que vous avez choisi.

On vous dévoile quelques chiffres : 

  • Plus de 1500 mails envoyés
  • Plus d'une soixantaine d'accords de confidentialité signés par différentes usines spécialisées dans l'inox
  • Un nombre incalculable de coup de fils et de salons auxquels on s'est rendus
  • On ne compte pas les portes que l'on s'est prises en pleine tête

Du coup force est de constater que l'on ne va pas pouvoir tout faire en France

On vous rassure: tout non, mais un certain nombre de choses oui !

Qu'est-ce qui pose problème ? 

Attention là on rentre dans du technique, on va pouvoir exposer les termes que l'on a appris ces derniers mois ;).

Ce qui rend aujourd'hui impossible de produire en France et même en Europe les premières étapes de la gourde, c'est l'absence de machines permettant de déformer des tubes d'acier inoxydable en utilisant une pression hydraulique (hydroformage). L'industrie française possède certes des machines permettant de déformer des tubes qui serviront par la suite à l'industrie automobile par exemple mais aucune d'entres elles ne permet aujourd'hui de réaliser votre gourde.

Pour vérifier, on a identifié les bonnes machines et appelé les fabricants de celles-ci pour savoir s'ils en avaient vendu en Europe. Sans succès.

Les industriels qui possèdent ces machines sont en Chine ou en Afrique et c'est pour cela que toutes les gourdes en inox présentes sur le marché sont produites en Chine sans exception.

Quelles solutions ?

Malgré le fait que les premières étapes nécessitent d'être faites en Chine, l'industrie française dispose de ressources permettant d'assembler, de souder, de peindre, de sérigraphier, graver votre gourde mais aussi de produire le packaging de celle-ci.

En opérant ainsi (contre toute logique purement financière), quasiment 50% du coût de production sera à destination d'industriels Français et cela nous permettra d'inciter peu à peu les industriels de l'hexagone à investir dans les bonnes machines pour pouvoir augmenter ce pourcentage.

On abandonne pas ainsi notre rêve de vous proposer à terme de faire du 100% Français. D'ailleurs, si vous connaissez quelqu'un qui lui même connaît quelqu'un qui adore mettre en forme des tubes en inox et qui a une usine en France on est preneurs ;).

Et vos engagements de responsabilité ?

Nous faisons de notre mieux pour avoir la démarche la plus transparente, sincère et saine possible tout en vous proposant un produit à un prix de marché.

On s'engage ainsi à compenser quand on arrive pas à les limiter les émissions de CO2 générées par l'ensemble de la chaîne de la production au client final.

Concernant l'usine en Chine avec laquelle nous allons travailler, nous l'avons auditée sur plus de 300 critères de qualité, de condition de travail mais aussi environnementaux. Nous avons pris la meilleure et, pour vérifier cela, nous nous sommes déplacés pour aller visiter quelques usines que l'on avait pré-sélectionnées parmi plus de 70 que l'on avait contactées.

Nous avons également trouvé l'ensemble de nos autres partenaires Français qui participeront pour moitié à la conception de votre gourde.

On sera les seuls à avoir ces engagements-là.

On se dirige à présent vers le lancement de votre gourde en pré-commande (chut on l'annonce à tout le monde bientôt) et on va avoir besoin de vous ! 

On vous en dit plus très vite ! 

 

 .Pierre Tucoulat.

1 commentaire

oct 04, 2019 • Posté par Julia O'Sullivan

Merci pour un article sincère qui illustre les difficultés rencontrées pour produire un véritable “made in France”. Bon courage, on est avec toi !

Laissez un commentaire